Peu importe la question poses-la !
Bienvenue sur le forum : Peu importe la question, poses la!

Vous y trouverez :

- la rubrique règlement et présentation afin de lire le règlement et vous présenter pour que les membres puisse vous accueillir

- "la" rubrique de question ou vous pouvez poser vos questions ou bien y répondre,

- une rubrique probleme et avis ou vous pourrez parler de ces sujet,

- une rubrique discussion et détente pour parler de tout et de rien,

Alors n'hesitez pas a vous inscrire et à poser vos question et

Bonne navigation !!!


<<
>>
Bienvenue

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Réglement
Lun 6 Jan - 23:39 par ADREANI

» Les prémonitions
Ven 14 Juin - 12:09 par joliesse

» Cystite interstitielle et traitement
Jeu 6 Juin - 17:36 par augustine31OO

» quand est ce que Jeanne d'Arc s'est éteinte ?
Jeu 23 Mai - 17:38 par Arno

» Quitter le nid
Mar 21 Mai - 3:47 par eminent57

» d'accord ou pas d'accord ?
Dim 19 Mai - 20:51 par Arno

» Pourquoi ?
Mer 8 Mai - 18:25 par Arno

» pourquoi les enfants demandent toujours "pourquoi ?"
Mer 8 Mai - 17:26 par Arno

» Nausées
Ven 19 Avr - 7:56 par deeweight

» devenir chauffeur routier
Jeu 1 Nov - 21:54 par mikadu13

» Qu'est-ce que le stress ?
Jeu 18 Oct - 21:20 par galou

» je sais pourquoi hi hi
Jeu 18 Oct - 20:59 par galou

» le service public
Dim 23 Sep - 23:58 par galou

» Pouvez-vous doubler?
Mar 18 Sep - 22:17 par galou

» qui ira le plus vite ?
Mar 18 Sep - 22:08 par galou

Meilleurs posteurs
eminent57 (985)
 
Arno (497)
 
Oo-Rose-oO (441)
 
Sasssy (263)
 
Kitsume (250)
 
lali8215 (167)
 
demonfurax (135)
 
Tristana (77)
 
palopas (38)
 
snnop (37)
 
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Avignon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arno



Messages : 497
Points : 5547
Réputation : 11
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 30
Localisation : la Terre

MessageSujet: Avignon   Jeu 15 Avr - 6:27

Pourquoi on y dance sur le pont d'avignon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojofou



Messages : 29
Points : 4990
Réputation : -1
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 30
Localisation : Avignon

MessageSujet: Re: Avignon   Jeu 15 Avr - 9:31

Parce qu'il y a le Bokao's pas loin . et qu'a mon avis du pont tu doit entendre l'electro due a la mauvaise insonorisation .
Sinon historiquement je ne me rappel plus trop ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eminent57
Admin


Messages : 985
Points : 8528
Réputation : 91
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: Avignon   Jeu 15 Avr - 10:28

Le pont Saint-Benézet


L’examen des textes, y compris des récits légendaires, et les études archéologiques ont permis de retracer, petit à petit, l’histoire d’un pont fameux depuis ses origines. Les quatre arches et la chapelle que l’on peut voir actuellement sous les vestiges d’un pont qui comportait 22 arches, mesurait plus de 900 mètres, et qui connut bien des vicissitudes.

Il est vraisemblable qu’à l’origine, un pont, dont le souvenir s’est perdu, avait été construit à l’époque romaine. En 1177, la base des piles antiques servait d’assise à de nouvelles piles de pierre surmontées d’un tablier de bois. La construction du nouveau pont fut rapide, puisqu’en janvier 1186 on établissait les droits à percevoir sur les marchandises en le traversant.

Pour une ville en plein essor, l’utilité économique d’un pont - le seul, à cette époque, qui existait sur le Rhône, entre Lyon et la mer - était évidente. C’est cependant une préoccupation pieuse qui anima la confrérie de l’œuvre du Pont et son fondateur Bénezet, pour le lancement de cette entreprise : celle-ci comprenait, outre la construction du pont, l’établissement d’une église avec un cimetière et d’un hospice. C’est le grand mérite de Bénezet d’avoir su, malgré ses origines modestes, susciter des dons abondants et gérer les débuts d’une petite communauté de laïcs charitables qui devait continuer à subsister tant bien que mal après sa mort (1184) et jusqu’à la fin du XIVe siècle.

Cependant, dès la fin du XIIIe siècle, la ville avait pris en charge la gestion de l’édifice, le service religieux fut assuré par l’église Saint-Agricol en 1321, et l’hôpital, dont les bâtiments furent détruits en 1398, avait été remplacé, dès 1370, par un hôpital voisin absorbé par l’œuvre du Pont qui fonctionna jusqu’en 1796. Le pont de Bénezet fut complété par la construction d’une chapelle sur une des piles où Bénezet a été enseveli.



Lors du siège d’Avignon par les troupes du roi Louis VIII, en 1226, le pont fut démoli en des circonstances et dans des proportions que nous ne connaissons pas. Les travaux, vite entrepris, aboutirent à un pont de pierre dont le tablier était nettement plus élevé que celui du précédent. On construisit donc, au-dessus de la chapelle Saint-Bénezet, une chapelle Saint-Nicolas pour la confrérie des Nautoniers. Cette chapelle fut encore agrandie au début du XVIe siècle.

Le pont lui-même, en butte aux crues violentes du Rhône, souffrit constamment de dégâts et fut remanié et réparé à grands frais jusqu’en 1668. Puis on renonça à le réparer ; ses arches disparurent progressivement. En 1674, le corps de Saint-Bénezet fut transféré au couvent des Célestins. Ce qui reste de ses reliques, profanées et dispersées pendant la Révolution, a été transféré dans l’église Saint-Didier en 1854.



Si l’histoire du pont est maintenant à peu près établie, il n’en reste pas moins que la légende de Bénezet ne peut en être dissociée. C’est au milieu du XIIIe siècle que la légende de Bénezet se fixe et se répand grâce aux quêteurs de l’œuvre du Pont qui la lisaient en chaire en vue d’obtenir des fonds. Selon ces récits, Bénezet, jeune berger originaire de l’Ardèche, entendit en 1177 la voix du Christ lui ordonnant d’aller construire un pont sur le Rhône.

Guidé par un ange, il arriva sur la rive droite du Rhône que lui fit traverser un batelier à qui il donna les trois dernières pièces de monnaie qu’il possédait. Bénezet annonça alors sa mission à l’évêque d’Avignon qui le prit pour un simple d’esprit et l’envoya vers le juge. Celui-ci, pour le mettre à l’épreuve, lui désigna une énorme pierre, déclarant que s’il était capable de la porter, il le croyait capable de construire le pont. Bénezet souleva la pierre et la déposa dans le fleuve au départ du futur pont. Aussitôt, les aumônes affluèrent et sa construction fut décidée. Bien qu’il n’y eut jamais officiellement de canonisation, Bénezet fut qualifié de saint dès le début du XIIIe siècle et son culte se répandit, son iconographie le représentant le plus souvent avec la pierre sur l’épaule.





Sur le Pont d'Avignon, origines de la chanson

Au XVème siècle, de nombreuses chansons populaires qui accompagnent les noces évoquent le Pont d'Avignon. Elles sont appelées "chansons des oreillers". On en trouve la trace dans différentes régions de France, et même au Canada.


Ces chansons populaires inspirent peut-être Pierre Certon, compositeur de musique de chapelle du Roy au XVIème siècle. Très connu à l'époque, ce chansonnier, outre des historiettes comiques et scandaleuses, écrivait aussi des œuvres religieuses.
Il compose une messe, "Sus le Pont d'Avignon", dont la mélodie est relativement éloignée de la chanson que nous connaissons aujourd'hui. L'air de la comptine, sous sa forme actuelle, apparaît en 1853 dans l'opérette d'Adolphe Adam créée pour l'Opéra comique à Paris, et intitulée "l'Auberge Pleine".

Le succès international vient quelques années après avec une autre opérette, lancée en 1876, qui s'appelait finalement "Sur le Pont d'Avignon". Les avignonnais, en fait, ne dansaient pas sur le pont, son étroitesse ne permettant ni farandole ni sarabande.



Par contre, la formation des îles et notamment celle de la Barthelasse, a développé une intense activité de pique-nique et de guinguettes qui a permis de transformer les berges du Rhône en un lieu de détente et de loisirs dès le XIXème siècle. C'est donc à cette époque que l'on dansait, non pas sur, mais... sous le pont.

_______________________________________
"Écrire, c'est une façon de parler sans être interrompu."
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peuimportelaquestion.clubdiscussion.net
Arno



Messages : 497
Points : 5547
Réputation : 11
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 30
Localisation : la Terre

MessageSujet: Re: Avignon   Jeu 15 Avr - 16:23

Je m'incline fasse a tes recherches, j'aime beaucoups les histoires je ne savais pas que son histoire remonter à l'empire romain et pis tout le reste aussi.

Je ne connaissai que la chanson en fait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eminent57
Admin


Messages : 985
Points : 8528
Réputation : 91
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: Avignon   Jeu 15 Avr - 16:56

Merci je fait de mon mieux pour les recherches pour être assez complet dans la réponse

_______________________________________
"Écrire, c'est une façon de parler sans être interrompu."
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peuimportelaquestion.clubdiscussion.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avignon   Aujourd'hui à 4:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Avignon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2010: Le 25/08 vers 23h00 - Objet lumineux dans le ciel - Avignon - (84)
» Procession du Chemin de Croix a Avignon, Vaucluse
» avignon urbain5
» L'annexe des Invalides d'Avignon
» Festival du bien être à Avignon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peu importe la question poses-la ! :: Posez vos questions ou répondez y ! :: Histoire-
Sauter vers: