Peu importe la question poses-la !
Bienvenue sur le forum : Peu importe la question, poses la!

Vous y trouverez :

- la rubrique règlement et présentation afin de lire le règlement et vous présenter pour que les membres puisse vous accueillir

- "la" rubrique de question ou vous pouvez poser vos questions ou bien y répondre,

- une rubrique probleme et avis ou vous pourrez parler de ces sujet,

- une rubrique discussion et détente pour parler de tout et de rien,

Alors n'hesitez pas a vous inscrire et à poser vos question et

Bonne navigation !!!


<<
>>
Bienvenue

 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Réglement
Lun 6 Jan - 23:39 par ADREANI

» Les prémonitions
Ven 14 Juin - 12:09 par joliesse

» Cystite interstitielle et traitement
Jeu 6 Juin - 17:36 par augustine31OO

» quand est ce que Jeanne d'Arc s'est éteinte ?
Jeu 23 Mai - 17:38 par Arno

» Quitter le nid
Mar 21 Mai - 3:47 par eminent57

» d'accord ou pas d'accord ?
Dim 19 Mai - 20:51 par Arno

» Pourquoi ?
Mer 8 Mai - 18:25 par Arno

» pourquoi les enfants demandent toujours "pourquoi ?"
Mer 8 Mai - 17:26 par Arno

» Nausées
Ven 19 Avr - 7:56 par deeweight

» devenir chauffeur routier
Jeu 1 Nov - 21:54 par mikadu13

» Qu'est-ce que le stress ?
Jeu 18 Oct - 21:20 par galou

» je sais pourquoi hi hi
Jeu 18 Oct - 20:59 par galou

» le service public
Dim 23 Sep - 23:58 par galou

» Pouvez-vous doubler?
Mar 18 Sep - 22:17 par galou

» qui ira le plus vite ?
Mar 18 Sep - 22:08 par galou

Meilleurs posteurs
eminent57 (985)
 
Arno (497)
 
Oo-Rose-oO (441)
 
Sasssy (263)
 
Kitsume (250)
 
lali8215 (167)
 
demonfurax (135)
 
Tristana (77)
 
palopas (38)
 
snnop (37)
 
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jazztatoo



Messages : 5
Points : 4231
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Sam 16 Avr - 6:45

Bonjour,

Dans le cadre de l'exercice de ma profession d'infirmière libérale,
et de mon engagement dans la défense du droit d'accès aux soins des personnes souffrant de maladies psy,
j'ai été confrontée au regard actuel porté sur la psychiatrie.
Un regard qui m'a laissé dubitative...

Si je vous dis que la caisse primaire d'assurance maladie des Hautes-Pyrénées refuse le remboursement des soins infirmiers aux personnes souffrant de maladies psychiatriques,

Qu'en pensez-vous?

Cas concrets:

1) Un homme souffrant d'autisme, pour qui on note des antécédents d'actes violents envers autrui, vit aujourd'hui à son domicile.
Il est stabilisé dans sa maladie, a un traitement adapté, des activités, un suivi mensuel par son médecin psychiatre.
Cependant il n'est pas autonome pour tous les actes de la vie quotidienne et nécessite par exemple une aide pour l'accomplissement de ses soins d'hygiène.
Cette aide à la toilette suppose une approche spécialisée au regard de sa maladie, qui se décompose en plusieurs étapes spécifiques dont l'objectif final est l'acceptation du soin et le maintien des acquis en matière d'autonomie.
Cette aide à la toilette réalisée par l'infirmier libéral sur prescription médicale est refusée par la CPAM65.

2) Une femme dépendante à l'alcool, se mettant en danger régulièrement, désocialisée, isolée, dont le passée est marqué d'évènements traumatiques graves, est suivie par une addictologue (toutes les 3semaines) et un médecin psychiatre (1fois par mois) qui a prescrit des entretiens infirmiers hebdomadaires. Les objectifs de ces entretiens sont: L'évaluation de l'humeur, de la consommation d'alcool et des situations de mise en danger, l'acceptation de la maladie, la mise en place de projets de réinsertion sociale et professionnelle.
Ces entretiens sont refusés par la CPAM65.

3) Un homme psychotique déficitaire, hébergé par son frère lui même affecté par une maladie psychiatrique est dépendant pour la réalisation de ses soins d'hygiène. Là encore la prise en charge de ces soins nécessite une approche spécialisée au regard de la maladie mais également du contexte environnementale.
Là encore la CPAM65 refuse ces soins.

Proposition: une réflexion commune avec confrontation respectueuse des avis et questions de chacun...
-Que savez vous de la santé mentale? Des personnes qui souffrent de maladies psychiatriques? Des soins qu'elles nécessitent et auxquels elles ont droit?
-Avez-vous dans votre entourage une personne concernée par la maladie mentale? Y êtes-vous, vous-même confronté? Selon vous, quel est le regard de la société porté sur la psychiatrie?

Vos contributions me seraient précieuses... J'envisage d'élaborer un recueil de témoignages Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
demonfurax



Messages : 135
Points : 5727
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 32
Localisation : metz

MessageSujet: Re: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Sam 16 Avr - 9:43

moi je dit que c'est une honte pour la France (liberté,égalité,fraternité )oui bien-sur.
Ces personne sont comme tous le monde,ils ont juste besoin d'un accompagnement au quotidien ils méritent toute notre attention.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eminent57
Admin


Messages : 985
Points : 8528
Réputation : 91
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Sam 16 Avr - 11:49

jazztatoo a écrit:


Proposition: une réflexion commune avec confrontation respectueuse des avis et questions de chacun...
-Que savez vous de la santé mentale? Des personnes qui souffrent de maladies psychiatriques? Des soins qu'elles nécessitent et auxquels elles ont droit?
-Avez-vous dans votre entourage une personne concernée par la maladie mentale? Y êtes-vous, vous-même confronté? Selon vous, quel est le regard de la société porté sur la psychiatrie?

Vos contributions me seraient précieuses... J'envisage d'élaborer un recueil de témoignages Smile



Bonjour, la santé mentale est une chose qui se joue à un fil, on y est tous confronté d'une certaine manière, sachant qu'on risque tous d'avoir des problèmes du jour au lendemain... On vie malheureusement dans un monde gouverner par l'argent ou les personnes à problèmes n'ont pas leur place, je pense que les problèmes santé mentale sont des handicapes, donc que peut-être il y aurai quelque chose à faire du coter de la CDAPH.


demontwo a écrit:
moi je dit que c'est une honte pour la France (liberté,égalité,fraternité )oui bien-sur.
Ces personne sont comme tous le monde,ils ont juste besoin d'un accompagnement au quotidien ils méritent toute notre attention.


Pour ce qui en est des droits de l'homme, je pense que du coter de la liberté on est juste libre de se la fermer, de l'égalité bah certain sont plus égaux que d'autre et pour la fraternité comme toujours c'est seulement quand ça arrange.....


P.S: Un petit complément d'informations au sujet de la CDAPH...

Commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH)

Les Commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ont été créées par la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour "l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées". Elles résultent de la fusion des COmmissions techniques d’orientation et de reclassement professionnel (COTOREP) et des Commissions départementales d’éducation spéciale (CDES).


Les CDAPH sont compétentes pour :


La CDAH prend les décisions relatives à l’ensemble des droits de la personne handicapée. Le champ d’action de la CDAPH est très vaste, cette commission étant notamment compétente pour :

* se prononcer sur l’orientation de la personne handicapée et les mesures propres à assurer son insertion professionnelle et sociale ; lorsqu’un hébergement en établissement est envisagé, la commission désigne les structures en mesure d’accueillir la personne handicapée. Elle doit, dans tous ces cas, proposer à l’intéressé (ou à son représentant légal) un choix entre plusieurs solutions adaptées ;
* désigner les établissements ou les services concourant à la rééducation, au reclassement, à l’accueil de l’adulte handicapé ;
* apprécier le taux d’incapacité de la personne handicapée, les besoins de compensation et la capacité de travail. De ces éléments va découler l’attribution de certaines prestations ou droits : la commission se prononcera donc sur l’attribution de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) et du complément de ressources, de la prestation de compensation du handicap (PCH), de la carte d’invalidité, de la carte de priorité pour personne handicapée, de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), etc.
* reconnaître la qualité de travailleur handicapé aux personnes répondant aux conditions définies par l’article L. 5213-2du code du travail.

_______________________________________
"Écrire, c'est une façon de parler sans être interrompu."
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peuimportelaquestion.clubdiscussion.net
jazztatoo



Messages : 5
Points : 4231
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Dim 17 Avr - 11:00

"peut-être il y aurai quelque chose à faire du coter de la CDAPH."
Je crois que mon collègue à déjà fait cette démarche mais on en a tellement fait que je vais quand même vérifier...
Merci eminent57
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jazztatoo



Messages : 5
Points : 4231
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/04/2011

MessageSujet: Re: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Sam 30 Avr - 10:23

Pour aller plus loin:

infirmier-psy-liberal.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eminent57
Admin


Messages : 985
Points : 8528
Réputation : 91
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Lun 3 Oct - 1:00

Je me permet de relancer le sujet pour que les nouveaux membres puissent donner leurs avis et pour connaitre l'évolution des démarches entreprise par "jazztatoo" (puisque je pense que ces démarches devait concerner certaine personne de son entourage )

_______________________________________
"Écrire, c'est une façon de parler sans être interrompu."
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://peuimportelaquestion.clubdiscussion.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?   Aujourd'hui à 4:53

Revenir en haut Aller en bas
 
2011, LA PSYCHIATRIE encore tabou?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voeux de stage 2011 2012
» Une dépression est-elle toujours un tabou ? (novembre 2011 - chaîne LCP)
» psychiatrie : droit des patients - usagers
» Nombres de postes offerts CRPE 2011
» PREINSCRIPTION ESTB - 2010.2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Peu importe la question poses-la ! :: Posez vos questions ou répondez y ! :: Santé-
Sauter vers: